Raphaël Coleman, écrivain

11 février 2018

Bienvenue sur le blog de Raphaël Coleman, écrivain

On change parfois... Moi, c'est mon nom de plume que je change, pour écrire de nouvelles pages...Oui, désormais, appelez-moi Coleman, Raphaël Coleman !Mais au fond, qui suis-je ? Un fonctionnaire d’Etat de 45 ans, marié et père de deux enfants (Victoria, 12 ans, et Vincent, 5 ans), un cinéphile... Nouvelliste et romancier à mes heures, je suis avant tout un auteur éclectique qui écrit aussi bien pour les adultes que pour les enfants, avec une nette prédilection pour le réalisme. Alors bienvenue sur mon blog pour y découvrir mes... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 juillet 2018

Projecteur sur : "Noce Blanche" de Jean-Claude Brisseau

Noce Blanche, à l'écran, c'est la rencontre de deux solitudes : celle de François (Bruno Cremer), prof de philo, stature droite et imposante, et celle de Mathilde (Vanessa Paradis), élève fine et gracile, presque séductrice malgré elle. C'est elle qui le réveille, qui virevolte autour de lui qui écoute et se laisse ensorceller. C'est l'histoire d'une passion dévorante, adultère et destructrice, interdite. L'histoire d'un drame parce que les histoires d'amour finissent mal en général... L'image finale, silencieuse,... [Lire la suite]
18 juillet 2018

Impressions de lecture : "Rose" de Tatiana de Rosnay

J'ai toujours beaucoup aimé la plume, l'univers de Tatiana de Rosnay, même si parfois j'ai été déçu par certains de ses dénouements, comme pour Spirales ou Ozalide. J'aurais pu vous parler de son best-seller Elle s'appelait Sarah, sublime et bouleversant à la fois, adapté de façon désastreuse au cinéma. J'aurais pu évoquer Le voisin, ma première rencontre choc avec l'auteure bilingue. Deux bouquins que j'ai adorés sans réserve. Pourtant, je vais vous parler d'un roman à part dans sa bibliographie... [Lire la suite]
17 juillet 2018

Impressions de lecture : "Inconnu à cette adresse" de Kressmann Taylor

L'oeuvre est courte et pourtant, c'est une oeuvre "coup de poing", incroyablement visionnaire en son temps. Interdite dans cette Allemagne nazie que cette nouvelle épistolaire dénonce. Je l'ai lue il y a une quinzaine d'années, mais elle m'a marqué durablement, de par la justesse de ton des lettres fictives que les deux protagonistes s'échangent entre 1932 et 1934. Ou quand l'amitié épistolaire tourne au drame et à l'incompréhension mutuelle. Max et Martin sont tous deux allemands. L'un est juif, l'autre non, et leur amitié... [Lire la suite]
16 juillet 2018

Michel Vaillant Art Strips : Quand la BD devient oeuvre d'art contemporain...

Michel Vaillant, vous connaissez ? Mais si, ce héros de BD, pilote de course exceptionnel, loyal et fidèle envers ses amis, sa famille, créé en 1957 par Jean Graton !  Cette BD culte du sport automobile a même suscité des vocations, notamment celle d'Alain Prost, fasciné à l'âge de 12 ans par l'exemplaire que son frère aîné avait rapportée à la maison. "Il m'a ouvert les portes du sport auto", révèlera le quadruple champion du monde de F1. Après plus de 70 aventures, 20 millions d'albums vendus, une... [Lire la suite]
16 juin 2018

Impressions de lecture : "Cher Amour" de Bernard Giraudeau

S'il est plutôt aisé de parler d'un livre dont on vient de finir la lecture, il est plus difficile d'en évoquer les souvenirs des mois ou des années plus tard. Et pourtant, il y a des romans, des auteurs, des images ou des phrases qui restent en nous, imprimés, indélébiles et qui marquent encore longtemps après les avoir lus. C'est ce qui rend d'une certaine manière ces ouvrages inoubliables. Et à travers ce prisme un peu biaisé, un peu érodé par le temps, je voulais vous faire part sur le tard de mes souvenirs de lectures, des... [Lire la suite]

16 juin 2018

Projecteur sur : "Le Cercle Rouge" de Jean-Pierre Melville (Seconde partie)

La stylisation, c'est l'empreinte même de Melville.  Et "Le Cercle Rouge" en représente la quintessence ! Le cinéaste a ses manies, ses tics. On peut même dire que son univers est "fétichiste". Fétichiste, parce que Melville a ses marottes pour se sentir bien sur un plateau de cinéma. En premier lieu, nombre de ses personnages portent un chapeau, parce que lui-même en porte un alors qu'en 1970, cette mode a cessé depuis longtemps. "Cela fait partie du fétichisme vestimentaire auquel je crois comme moyen à employer pour... [Lire la suite]
16 juin 2018

Projecteur sur : "Le Cercle Rouge" de Jean-Pierre Melville (Première partie)

De tous les cinéastes français, Jean-Pierre Melville est sans doute celui dont la renommée est la plus internationale, tant il influence encore les cinéastes actuels : John Woo, Martin Scorsese ou encore Quentin Tarentino pour ne citer que les plus célèbres d'entre eux. Et ce sont surtout ses films noirs, ses policiers qui sont devenus de vraies références. "Le Cercle Rouge" (1970) est son douzième long métrage, et son quatrième "vrai policier" après "Le Doulos" (1962), "Le Deuxième Souffle" (1966) et "Le Samouraï" (1967).... [Lire la suite]
26 avril 2018

Portrait chinois 2

01 - Quelle heure est-il ? : 14h25 02 - Prénom(s) : Raphaël, le choix de ma mère. Le choix de mon père était moins heureux : Lucien. Merci maman donc...03 - Surnom(s) : Raph04 - Sexe : Masculin. Pour les mensurations de celui-ci, cela relève de l'indiscrétion...05 - Ville d' habitation : Banlieue résidentielle (vous avez dit dortoir ?) chambérienne (Savoie).06 - Lieu et date de naissance : Le lundi 02 juillet 1973 à 11h20 du matin, à Ambilly (commune frontalière de la Suisse, Haute-Savoie).07 - Couleur... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2018

"Quelque part, ensemble", disponible en téléchargement gratuit sur Edition999

  Ca y est, la nouvelle que j'avais co-écrite avec DivaJu il y a quelques années déjà, est désormais disponible en téléchargement gratuit sur Edition999 :   Quelque part, ensembleQuelque part, ensemble A mi-chemin entre le conte initiatique et la romance à deux voix, ce récit a été co-écrit avec DivaJu. "L'amour, je veux le vivre, l'éprouver. Et quitte à ne le connaître jamais, vivre alors ne m'intéresse pas." Ranae, Martin. Deux vies, deux destins. Et une volonté de tout remettre en... [Lire la suite]