18 juillet 2018

Impressions de lecture : "Rose" de Tatiana de Rosnay

J'ai toujours beaucoup aimé la plume, l'univers de Tatiana de Rosnay, même si parfois j'ai été déçu par certains de ses dénouements, comme pour Spirales ou Ozalide. J'aurais pu vous parler de son best-seller Elle s'appelait Sarah, sublime et bouleversant à la fois, adapté de façon désastreuse au cinéma. J'aurais pu évoquer Le voisin, ma première rencontre choc avec l'auteure bilingue. Deux bouquins que j'ai adorés sans réserve. Pourtant, je vais vous parler d'un roman à part dans sa bibliographie... [Lire la suite]

16 juin 2018

Impressions de lecture : "Cher Amour" de Bernard Giraudeau

S'il est plutôt aisé de parler d'un livre dont on vient de finir la lecture, il est plus difficile d'en évoquer les souvenirs des mois ou des années plus tard. Et pourtant, il y a des romans, des auteurs, des images ou des phrases qui restent en nous, imprimés, indélébiles et qui marquent encore longtemps après les avoir lus. C'est ce qui rend d'une certaine manière ces ouvrages inoubliables. Et à travers ce prisme un peu biaisé, un peu érodé par le temps, je voulais vous faire part sur le tard de mes souvenirs de lectures, des... [Lire la suite]
15 mars 2018

Focus sur "Boomerang", roman de Tatiana de Rosnay, et son adaptation ciné

Je ne pouvais pas ne pas consacrer un article, ne serait-ce même que quelques lignes, à ce magnifique roman de Tatiana de Rosnay qu'est Boomerang. Parce que je crois bien que de mémoire de lecteur, jamais aucun bouquin ne m'a autant parlé, comme si l'auteure l'avait écrit juste pour moi, comme si elle savait ce que je ressentais moi, en mon for intérieur. Dire que je l'ai adoré, qu'il m'a embarqué du début à la fin ne serait pas suffisant, c'est très en-dessous de la vérité. J'ai été littéralement happé par ce récit qui m'a... [Lire la suite]
16 février 2018

Impressions de lecture : "Les cerfs-volants de Kaboul" de Khaled Hosseini

"Les cerfs-volants de Kaboul", c'est un bouquin que j'ai lu il y a peut-être huit ou neuf ans, alléché par un quatrième de couverture qui m'avait alors intrigué : "De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté : l’Afghanistan. Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par... [Lire la suite]